L'ORIGINE DE LA COMMUNE

District (1790) : Bapaume.

Canton (1790) : Courcelles-le-Comte.

Arrondissement : Arras.

Canton : Beaumetz-les-Loges.

Province : Artois.

Intendance : Lille (Amiens en 1754).

Subdélégation : Arras.

Régime fiscal : Pays d'états. Ni taille, ni gabelle, ni contrôle.

Juridiction : Conseil d'Artois.

Gouvernance : Arras.

Coutume : Artois.(Coutume locale : temporel de l'abbaye de Marchiennes).

Gouvernement : Artois ( Picardie et Artois en 1764).

Diocèse : Arras.

Archidiaconé : Arras.

Doyenné : Croisilles. (district de Neuville-Vitasse (1760-1790)).

Vocable : St Rictrude.

Présentateur : Abbé de Marchiennes.

Source : “Paroisses et Communes de France du Pas-de-Calais TII 1975“

L'ORIGINE DU NOM

1024 - BAIRIACUM - C.de St-Vaast.

1267 - BAIRI - A.D.Fonds d'Artois.

XIIIe S - BAIRI STE-RICTRUDE - Id.

1352 - BAYRI - F.d'Artois.

1429 - BAIRI STE-ROSTRUS - Reg.des Rec.d'Artois.

Choisir au milieu d'un grand nombre d'exemples qui confirment une règle un exemple isolé qui constitue l'exception, et s'en servir pour établir une règle contraire, est un procédé que réprouve la logique, et, ne craignons pas de le dire, la bonne foi.

C'est ce que l'on a fait, en excipant d'une forme de hasard trouvée dans le carticulaire d'Aubigny pour donner au mot Boiry une interprétation forcée.

On a donc tiré Boiry de Boheries, en basse latinité boheria, boeria, booria, boria, provenant de bovaria, et ayant fourni à la langue du moyen-âge Boverie, Bouherie et Boire, avec le sens de Manoir.

D'ailleurs, ce Boheries désigne le Boury, situé entre Berguettes et Ham. Les formes Bairiacum, Baireius, remontent au IXe siècle et n'ont pas attendu pour naître le passage du latin au roman qui n'existait pas encore sous les Carolingiens.

Il faut donc écarter l'affirmation du Mémorial Artésien.

C'est à Boiry-St-Martin et à Boiry-Ste-Rictrude que s'appliquent les expressions suivantes:

"In pago Atrebatensi villam Bariacum cum integritate. (Diplôme de Charles-le-Chauve à Marchiennes). 877, Bariacum sub tutelâ Stae Rictrudis. 1178, Rictrudis Villas. 867, In villa Baireio,in praedio suo....".

Le radical ne peut-être autre que celui de Baralle, Barleux (Somme), Bar-le-Duc, Bar-sur-Aube, etc..., c'est à dire le mot celtique bar, en basse latinité, barum, barium, enceinte fortifiée au moyen de palissades.

Source : “Études sur les noms de lieu par L. Ricouart 1891”

PRESENTATION DE LA COMMUNE ET SON HERALDIQUE

est un petit village français, situé dans et .

Ses habitants sont appelés les Boirysiens et les Boirysiennes.


La commune s'étend sur 5,8 km² et compte 372 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2008. Avec une densité de 64,7 habitants par km², Boiry-Sainte-Rictrude a subi une forte baisse de 10,1% de sa population par rapport à 1999.
La commune est proche du
à environ 36 km.
En 2011, le maire de Boiry-Sainte-Rictrude se nomme Monsieur GODEFROY Roger.

HERALDIQUE

Les armes de Boiry-Sainte-Rictrude se ainsi :

parti : au 1) d’azur à Sainte-Rictrude d’argent, tenant de sa main dextre un livre de gueules et sa senestre un sceptre d’or, au 2) d’or au rai d’escarboucle fleurdelysée de sable posé en pal.

blason

Les actualités

Journal Inter'com n°1

Cliquez sur l'image pour consulter le journal en ligne

intercom-n1-lpdv.jpg

Cliquez ici pour consulter
le journal à partir d'une tablette
ou d'un smartphone

Ouvrez La Porte des Vallées

Découvrez la dynamique de 31 communes réunies pour mieux vous servir !

 

plaquette

Bulletins communaux

 

Retrouvez les bulletins communaux à télécharger en cliquant ici.

Ce site fait partie d’un programme opérationnel cofinancé par le FEDER (Fonds Européen de Développement Régional) et la région Nord Pas de Calais.

 

europelogo-region-ndc